4 janvier 2014, nocturne à la barre

L'obscurité naissante peut laisser penser que je me calme pour porter mes rafales d'ouest un peu plus au large, mais prends bien soin de ne pas t'approcher trop près du bord car mes lames blanches et désordonnées ne font pas de sentiment. Demain je reviendrai encore plus sauvage parce que le vent est mon souffle et qu'il va grossir sa voix de sud ouest.