La maison des huîtres, îlot Nichtarguer

Construite en 1894 sur l'ilôt Nichtarguer, cette jolie maison désormais inhabitée abritait le gardien des parcs ostréicoles de Saint-Cado. Rendue célèbre par tous les photographes en herbe et en arbre - on a a récemment découvert un grand format dans un bar du fond de l'Inde - elle sert aujourd'hui le patrimoine, et ses volets bleus constituent une porte ouverte sur la contemplation d'un passé pas si lointain.

L'ilôt aurait en fait pris le nom de la maison : istr (huîtres, et se prononce ichtre) guer (maison) , la maison des huîtres, nicharguer, le "n" servant d'article.

Fait partie du village de Saint Cado