La pêche à pied, plaisir et préservation

La pêche à pied est un loisir d’envergure sur la côte Atlantique, notamment à l’occasion des marées de grands coefficients, puisque la mer se retire assez loin de la côte, à fortiori lorsque souffle un vent de terre.

C’est sympa la pêche à pieds. On ramasse de tout et même les non-pêcheurs s’éclatent à suivre crevettes et crabes des yeux dans de minuscules trous d’eau qui ne font même pas peur aux enfants. Et puis c’est un bon bol d’air.

Oui, c’est sympa la pêche à pieds, certes. Mais on croise en ces occasions un nombre certain d’irrespecteux patentés et d’ahuris notoires qui ramassent pour la beauté de la quantité et détruisent l’écosystème par ignorance avant d’aller remplir les poubelles des campings de joyeux crustacés odoriférants.

Alors nous allons tâcher de vous faire part de quelques trucs, de quelques notions de savoir-vivre côtier, de quelques recettes. Pour les coins de pêche, va falloir lire entre les lignes :)

Avec la surface de littoral en bord de mer et le long de la Ria, voici un joli terrain de jeu qui découvre deux fois par jour. On l'appelle l'estran, il s'agit de la surface de sable, vase et roches et végétation délimitée par la mer à mare basse et à marée haute. Dans la Ria, on peut même le diviser en deux parties :
- la slikke : c'est la partie la plus basse, essentiellement constituée de vase. Elle est recouverte à chaque marée montante, la flore y est très peu développée, mais c'est comme un frigo qui conserverait tous les bons aliments invertébrés pour nourrir poissons et oiseaux. 
- le schorre : la partie haute de l'estran, celle qui n'est recouverte que lors des grands coefficients ou lors des tempêtes. La végétation y est assez dense, sous forme de tapis végétal. Les prés salés représentent la partie haute du schorre, rarement recouverts mais avec une végétation riche et salée. On trouve sur le littoral breton des élevages d'agneau ou de biche qu'on appelle donc pré salé, par exemple l'agneau pré salé de Belle Ile, la biche pré salée de Rhuys... Et dans la Ria on peut éventuellement parler de la Salers, cette race bovine à la robe rouge bordeaux, majestueuse bête à corne qu'on peut croiser de loin lors de certaines balades sur les sentiers côtiers.

Alors qu'est-ce qu'on pêche par ici ? De nombreux de coquillages et crustacés. Vous trouverez ci-dessous une liste des espèces ainsi que leur taille minimale de récolte, la maille. Faites bien attention, les garde pêches sont assez intransigeants et les amendes pour non respect des tailles ou des quantités peuvent plomber le budget vacances. D'un autre côté, sans parler de menace, vous êtes invités à prendre soin de la ressource, comme chacun le fait ici. 

Voici également un lien pour vous assurer de la situation sanitaire des coquillages dans le Morbihan.

Crustacés

- Araignée : 12 cm. 6 par jour par personne

-  Crevette : 3 cm

-  Etrille : 6,5 cm

-  Homard : 9 cm (la tête)

-  Langouste : 22 cm

-  Langoustine : 9 cm

-  Tourteau : 13 cm

Coquillages

-  Palourde : 4 cm (3kg max)

-  Clam : 4,5 cm

-  Coque : 3 cm (5kg max)

-  Huître plate : 5 cm

-  Huître creuse : 30g / 6cm. La pêche est limitée à 5 kg/jour/personne ou 200 huîtres.

-  Moule : 4 cm (5kg max)

-  Oursin : 5,5 cm ( hors piquants )

-  Ormeau : 10 cm. la pêche de l’ormeau est interdite du 15 juin au 31 août. Pêche autorisée du lever au coucher du soleil. Capture limitée à 20 ormeaux par personne et par jour de pêche. Pêche interdite en plongée sous-marine. La pêche s’exerce à la main ou à l’aide d’un croc à crabe. Interdiction de décortiquer les ormeaux sur l’estran.

-  Pousse-pieds / Anatife : 3kg par jour par personne. Cette pêche est très réglementée et n’est autorisée que certains jours de l’année. Interdite du 1er au 15 janvier - du 15 mars au 15 septembre - du 15 novembre au 31 décembre

-  Pétoncle : 3,5 cm (3kg max)

-  Praire : 4,3 cm (3kg max)

-  Bigorneau : A vous de voir. Lorsque trop petit, il n’y a vraiment rien à manger. Le bigorneau peut se confondre avec la gibule, moins bombée, plus nacrée et moins goutue.

-  Bulot : Pareil, mais c’est moins facile à trouver.

Poissons

-  Alose : 30 cm

-  Bar : 42 cm

-  Bar moucheté : 30 cm

-  Barbue : 30 cm

- Chinchard : 15 cm

-  Congre : 58 cm

-  Dorade grise : 23 cm

-  Dorage royale : 23 cm

-  Lieu jaune : 30 cm

-  Limande Sole : 25 cm

-  Maquereau : 20 cm

-  Rouget : 15 cm

-  Sole : 24 cm

-  Thon rouge : 70 cm

-  Turbot : 64 cm

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000026582115