En Mars, plantation de choux

ma-ria.com-plantationchoux_ark68852014-03-143.jpg

L’ensoleillement du moment rend les travaux des champs agréables après les avoinées hivernales. En ce moment, mi mars, on plante les choux. Aujourd’hui chou rouge, chou blanc et chou frisé. Et là je me propose un exercice de style assez délicat : expliquer le fonctionnement de la planteuse avec des mots alors qu’une vidéo serait éventuellement plus simple.

Les choux sont achetés sous forme de plants en plaques alvéolées, ça ressemble à une plaque à glaçons géante qui irait s’enficher dans un frigo, géant également, 150 glaçons par fournée, c’est un apéro prometteur. Chaque graine de chou a germé dans une petite motte de terreau – élevage sous serre chez des producteurs spécialisés – et plutôt que d’avoir à traiter les choux une fois plantés, il suffit de faire tremper la plaque quelques secondes dans une solution aqueuse contre les mouches et asticots, ce qui évite d’avoir à asperger le champs.

Ces plaques sont ensuite accrochées sur les panneaux de la planteuse semi automatique, elle même accrochée au tracteur. Nous avons ici affaire à une planteuse 4 rangs. 4 sièges, 4 personnes. Chacun face à sa plaque.

Alors que le tracteur avance à vitesse réduite et régulière, on prend sans mollir les plants dans la plaque verticale face à soi et on les dépose dans les trous cylindriques répartis régulièrement sur le pourtour d’une roue pleine horizontale. Alors que la roue tourne, le trou finit par arriver au dessus d’une ouverture et le plant tombe dans un soc qui le dépose en terre.

Puis en bas de chaque ligne, deux roues convergentes resserrent la terre autour du plant sans l’écraser. En fin de sillon, le tracteur fait demi-tour et on met en place les plaques pleines pour le prochain sillon. Ensuite on parcourt les sillons à pieds pour redresser certains plants.

Ensuite… ensuite on bâche avec un filet anti insecte, dans la foulée, parce que ces jeunes plants, certaines espèces animales comme les insectes et les gibiers se les arrachent. Cette bache tissé telle un filet à patate géant génère également un léger réchauffement qui favorise l’épanouissement du chou façon détente et beauté.

Les plants de choux plantés mi mars seront récoltés dès fin juin. D’ici là, on peut piocher dans les spécialités locales de la Ria.

Categories: Non classé

Tagged as: , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

trois × quatre =