Faut pas marcher sur les oeufs, non il ne faut pas

ma-ria.com-gravelot_2014-05-06_19-53-36_p1040032.jpg

Le gravelot à collier interrompu est une espèce plutôt migratrice qu’on retrouve sur le littoral breton de mars à octobre. Il vient se reproduire dans les zones tempérées et humides où il peut se nourrir facilement et qui lui offrent un environnement où il peut éventuellement se dissimuler.

C’est une espèce menacée, principalement du fait du dérangement humain pendant la période de reproduction. La période de ponte s’étend de fin mars à juillet et s’intensifie de mi avril à fin juin. Par ici, le mâle vient faire de jolis trous dans le sable avec son torse et la femelle choisira le salon le plus confortable. Elle pond en moyenne trois oeufs qui écloront après environ 4 semaines de couvée.

Quelques jours après l’éclosion la femelle se cherche éventuellement un autre salon pour une nouvelle couvée avec un nouveau mâle parce qu’il ne faut pas perdre de vue la survie de l’espèce. C’est donc le papa qui s’occupe des oisillons pendant 4 à 6 semaines. Un à deux jours après l’envol, l’oiseau est autonome et fin octobre tout le monde est reparti.

Mais puisqu’on est actuellement dans la période de ponte principale, il faut vraiment faire attention où on met les pieds et éviter les zones de végétation dunaires en haut des plages, et aussi garder son chien ou son hippopotame en laisse. Mich Pataflar m’a fourni quelques photos sur lesquelles on a bien l’impression que certains oiseaux sont bagués. Espérance de vie du volatile : 10 ans.

http://www.migraction.net/index.php?m_id=1517&bs=92

Categories: Non classé

Tagged as: ,

1 reply »

  1. Nidification des oiseaux
    Hélas les promeneurs s’en fichent éperdument.
    Les chiens sont en toute liberté sur les plages et dans les dunes,
    courant après les vanneaux huppés, gravelots et autres oiseaux.
    Si on a le malheur de demander à leurs propriétaires de respecter les panneaux
    et de tenir leur animal en laisse, on se voit répondre « on est encore
    en république » ou « mon chien est attaché chez moi toute la journée,
    il faut bien qu’il se défoule », etc………

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 × 1 =